Walk away from the sun

Les causes des TCA

  • Des facteurs socio-culturels

De nos jours, les troubles du comportement alimentaire sont de plus en plus médiatisés. Sujet à la mode, il inspire et il fascine. Les pharmacies regorgent de pilules miracles promettant d'atteindre un poids soi-disant idéal... Paralellement à cela, nous assistons actuellement à un véritable culte pour les mannequins brindilles aux corps longilignes pré-pubères et aux courbes inexistantes. Deux raisons qui peuvent influencer l'apparition des maladies telles que l'anorexie et la boulimie? En tout cas, un contexte qui favorise la maîtrise et la minceur.

C'est ainsi que dans notre société occidentale, l'obésité et le sur-poids sont très mal vus. Le gouvernement français stigmatise même les obèses et assène à coup de "manger-bouger" des slogans culpabilisants, infantilisants, et ostracisants... Par ailleurs, l'acte de manger n'est plus quelque chose que l'on fait avec plaisir en savourant bien chaque bouchée, mais plutôt sur le mode de la culpabilité, en songeant à toutes ces calories qui devront être éliminées lors de la prochaine séance de gymnastique.

On rejette l'obésité, on prône la minceur, et on tolère la maigreur! Un corps désirable n'est plus un corps en bonne santé mais un corps dont le poids et les formes sont parfaitement contrôlés, et la minceur sans cesse plus flagrante. La recherche de la minceur devient donc, pour la femme surtout, un moyen de s'exprimer, de forger son identité.

Toutefois, la surmédiatisation des T.C.A. et le galvaudage des termes anorexie et boulimie, ainsi que la publicité exhibant des femmes rachitiques ne sauraient suffire à déclencher un désordre alimentaire.


  • Des facteurs familiaux

Le contexte familial peut aussi être très influent. Des dysfonctionnements au sein de la cellule familiale sont récurrents. Il peut parfois y avoir eu inceste, maltraitance, alcoolisme d'un des parents, etc...

Les parents des anorexiques sont souvent décris comme sévères et très rigoureux avec leurs enfants, leur donnant des repères de perfection. L'anorexique connait souvent une pression morale importante au sein de sa famille.Les parents des boulimiques sont parfois décris comme absents et/ou en conflit.
Il ne faut bien évidemment pas faire de généralités.

 
  •  Des facteurs psychologiques
On note que certains problèmes psychologiques ou que certains événements à fort retentissement psychologique sont fréquemment associés à un trouble du comportement alimentaire :
        - faible estime de soi
        - anxiété
        - dépression
        - tendance à réagir sur un mode du " tout ou rien "
        - perfectionnisme
        - besoin affectif
        - problèmes de communication et de relations aux autres
        - traumatismes moraux et sexuels
        - violences psychologiques et physiques

Il existe en général des facteurs déclencheurs:
        - perte d'une personne proche (décès, maladie d'un proche...)
        - des exigences nouvelles (sur le plan scolaire ou professionnel)
        - entreprise d'un régime (dans 90% des cas, la boulimie commence par un régime drastique qui déstabilise le comportement alimentaire)
        - vécu de la sexualité au moment de la puberté
        - séparation mal vécue (déménagement, changement d'établissement scolaire...)
        - remarques humiliantes au sujet du poids
        - violences subies (physique ou psychologique)


23/04/2011
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour